Comment fonctionne un maillot de bain menstruel, et comment le laver ?

Jusqu’à un passé récent, se baigner lorsque l’on avait ses règles était compliqué, voire impossible. Nombreuses sont les femmes qui ont été frustrées par cette situation. Cependant, avec l’apparition du maillot de bain menstruel, également appelé maillot de bain de règles ou maillot de bain périodique, il est désormais possible de passer un agréable moment dans l’eau en toute sécurité. Bien qu’il ait été plutôt bien accueilli par les femmes, nombreuses sont celles qui se questionnent sur son fonctionnement et son efficacité. Décryptage.

Qu’est-ce qu’un maillot de bain menstruel ?

Beaucoup de femmes intéressées par le maillot de bain menstruel se demandent comment ça marche. Avant de répondre à cette question, il faut d’abord expliquer ce que c’est concrètement. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, il s’agit, comme son nom l’indique, d’un maillot de bain destiné à la baignade pendant les règles. Contrairement aux modèles classiques, celui-ci est doté d’une protection constituée de plusieurs fibres et couches absorbantes. Cette composition lui permet d’absorber le sang tout en le maintenant dans le tissu. Il n’y a donc pas de risque de fuite dans l’eau. Lorsqu’il est bien choisi, il permet à l’utilisatrice de se baigner sans crainte.

Très pratique, il a l’avantage d’être très confortable. À l’opposé de ce que beaucoup pourraient penser, le fait qu’il soit constitué d’une doublure n’altère en rien le confort que ce sous-vêtement doit vous offrir. Il n’est pas du tout épais et vous vous sentirez parfaitement à l’aise dans l’eau. De plus, il existe en plusieurs formes, couleurs, designs et motifs : maillot de bain une pièce, 2 pièces, juste le bas… Quel que soit le choix que vous ferez, vous aurez l’occasion d’être sexy à la piscine ou à la plage malgré le fait que vous soyez en pleine périodes de règles. Ce dernier point est capital, car il s’agit d’un luxe que vous ne pouvez pas forcément vous offrir avec les serviettes hygiéniques et les tampons.

bas de maillot de bain de règles

Comment fonctionne le maillot de bain menstruel ?

Si comme la majorité des femmes, vous vous demandez aussi comment fonctionne un maillot de bain menstruel, notez qu’il n’y a rien de compliqué. Pour commencer, il faut garder en tête qu’il existe deux grands modèles de maillot de bain et qu’ils n’ont pas la même façon de fonctionner.

Le maillot de bain menstruel flux abondant

Le premier type de maillot de bain périodique est celui qui est constitué de 3 couches de protection. Dans cette composition, vous retrouvez une première couche confectionnée avec des matériaux hydrofuges. Le rôle de cette dernière est d’empêcher le sang de s’écouler. Ensuite, vous avez une couche intermédiaire qui absorbe et retient le liquide menstruel. La dernière couche (la partie supérieure) se charge d’évacuer l’humidité de la peau grâce aux matériaux avec lesquels elle a été fabriquée. Elle participe aussi à la lutte contre les bactéries et permet de prévenir le développement des mauvaises odeurs. En plus d’être très absorbant, et donc adapté au flux abondant, ce type de maillot de bain se sèche rapidement une fois sorti de l’eau.

Le maillot de bain de règles flux léger

Le deuxième type de maillot de bain menstruel a un fonctionnement différent, et est destiné aux personnes qui ont un flux léger. Dans le cas contraire, vous devez le porter avec une coupe périodique ou un tampon. Contrairement au premier modèle, celui-ci est constitué d’un gousset en coton qui absorbe le sang avant même que ce dernier ne coule. Le gousset est aussi recouvert d’une couche de maille qui lui permet de maintenir la peau fraîche et sèche.

Quel que soit le modèle choisi, il faut savoir que le maillot de bain menstruel peut être utilisé pour tous les types de baignade (piscine, rivière, océan, etc.). Il existe en de nombreuses formes : vous pouvez ainsi acheter un maillot une pièce, (qui peut servir de body pour la natation), un maillot de bain menstruel 2 pièces, voire juste le bas de maillot. Vous pouvez aussi le porter en dehors de vos périodes de règles. Réputé pour son efficacité, il se révèle être une excellente alternative pour les personnes qui souffrent d’incontinence. Par contre, il est déconseillé de le porter lorsque vous avez des règles abondantes, les lochies et les règles hémorragiques. Cela permet d’éviter les fuites et tous les désagréments que ceux-ci peuvent causer.

Comment laver un maillot de bain menstruel ?

L’une des interrogations qui revient souvent ici est comment laver un maillot de bain menstruel. Ce qui est logique puisqu’il s’agit d’un vêtement réutilisable et il est nécessaire de bien l’entretenir pour qu’il soit efficace. De ce fait, pour mettre au propre votre maillot, commencez par le rincer avec de l’eau claire et froide. Le but ici est de le débarrasser du sang, du chlore (pour ceux qui sont allés à la piscine) du sel et du sable (pour ceux qui l’ont utilisé à la plage). Après le rinçage, lavez-le avec un savon doux à la main. Vous pouvez le faire aussi à la machine à une température de 30° sans adoucissant. En revanche, cela ne doit pas être répétitif et vous devez le mettre dans un filet de lavage. Pour le séchage, il est formellement interdit de servir du sèche-linge. Étendez le maillot de bain menstruel sur un fil afin qu’il sèche à l’air libre.


pub
Précédent

Comment prendre soin de ses cheveux pendant l’été ?

Quels sont les bienfaits des algues pour la peau et le visage ?

Suivant