Manucure japonaise maison : comment la réaliser, avec quels produits ?

Comme les cheveux ou la peau, les ongles subissent eux aussi leur lot d’agressions en tous genres. Pose de vernis en tous genres, faux ongles, dissolvants, pollution, chaud/froid, ceux-ci ne sont pas ménagés dans la vie de tous les jours. C’est pourquoi, il est bon de leur accorder un petit break de temps en temps pour leur permettre de se régénérer. Justement, c’est là qu’intervient la manucure japonaise, une pratique détox pour les ongles, pensée pour leur donner une nouvelle vie. Pour comprendre ce qu’est la manucure japonaise et savoir comment la réaliser à la maison, suivez le guide !

La manucure japonaise , qu’est-ce que c’est ?

Un peu d’histoire…

La manucure japonaise est une technique de soins éprouvée, puisqu’elle aurait été découverte par des aristocrates japonaises il y a 400 ans ! Depuis, c’est via le royaume-Uni qu’elle arrive chez nous, en surfant sur la mode du nail art…

La détox des ongles

Le protocole de la manucure japonaise est directement inspiré directement du layering, cette pratique consistant à multiplier les couches de produits de soins cosmétiques pour nettoyer, soigner et protéger la peau. Finis les ongles abîmés, dédoublés, cassant, jaunis ! Véritable détox pour les ongles, ceux-ci seront nettoyés, hydratés, renforcés, régénérés et brilleront naturellement sans vernis. Et tout ça de manière 100% naturelle !

Ce soin peut bien sûr être réalisé en institut, par des professionnels, mais aussi par vous-même à la maison…

detox des ongles

Quels sont les accessoires et produits nécessaires à la manucure japonaise ?

Pour réaliser une manucure japonaise maison, il vous faudra les produits suivants :

  • une lime en verre ou en carton,
  • une crème hydratante pour les mains,
  • un polissoir à ongles, avec au moins 2 faces de rugosité différentes,
  • une brosse en daim ou en peau de chamois,
  • une pâte à ongle, composée de zinc, cire d’abeille, extraits d’algues, bambou, thé rouge, jojoba, ylang-ylang…
  • une poudre de brillance, à base de vitamine A et de minéraux,
  • du savon.

Vous pouvez acheter directement l’ensemble des produits nécessaires sou forme de kit, en vente sur Internet.

Comment réaliser une manucure japonaise maison ?

Plusieurs étapes sont nécessaires pour réaliser une manucure japonaise chez soi. En règle générale, il faut compter 45 minutes pour compléter le soin.

Étape préliminaire : manucure classique

On va commencer par limer les ongles de la forme et la longueur voulue, avec une lime en carton ou en verre. Ensuite, on peut hydrater ses mains en les massant.

Étape 1 : élimination des peaux mortes

Avec l’aide d’un polissoir à plusieurs faces, on va dépolir chaque ongle pour éliminer les petites peaux mortes, lisser la surface et surtout ouvrir les écailles. C’est ce qui va permettre au soin de bien pénétrer en profondeur dans l’ongle. Pour cela, on utilise la face la plus rugueuse du polissoir.

Étape 2 : application des soins

Ensuite, on va appliquer le soin. Il s’agit d’une pâte nourrissante à base d’actifs naturels : zinc, cire d’abeille, extraits d’algues, bambou, thé rouge, jojoba, ylang-ylang, terre de silicium naturelle de la mer du Japon… On fait rentrer le soin avec la face la moins rugueuse du polissoir. Cela permet également de lisser les ongles, et de refermer les écailles. On compte 1 à 2 minutes pour chaque doigt. A l’issue de cette étape, vos ongles doivent être bien lustrés et brillants.

Étape 3 : repousse des cuticules

Puis, on trempe les doigts dans un bain d’eau savonneuse pour ramollir les cuticules, et pouvoir les repousser sainement.

Étape 4 : gommage des mains

On prend soin de ses mains, avec un gommage qui va adoucir la peau.

Étape 5 : fixation de la brillance

Pour cette dernière étape, on va commencer par dégraisser les ongles. Ensuite, on applique une poudre contenant de la vitamine A, de minéraux et d’autres ingrédients que l’on retrouve dans la pâte nourrissante utilisée précédemment (cire d’abeille, jojoba, thé rouge…). Cette poudre va finaliser la manucure japonaise en fixant la brillance dans le temps. Pour l’appliquer, on utilise une petite brosse en daim ou en peau de chamois.

La manucure japonaise peut être réalisée toutes les 2 à 3 semaines. Mais rien ne remplace une attention quotidienne pour les ongles :

  • en les laissant respirer entre 2 applications de vernis,
  • en les hydratant et soignant régulièrement,
  • en faisant attention aux produits qui entre en contact avec eux,
  • et, comme pour les cheveux, en adoptant une alimentation équilibrée riche en vitamines !

Cette discipline associée avec des séances de manucure japonaise fera des merveilles. Vos ongles vous diront merci !

Quelle différence avec la manucure russe ?

Contrairement à la manucure japonaise, qui consiste en un soin détox, la manucure russe est une version avancée de la manucure classique. Il s’agit de repousser les cuticules au maximum afin d’obtenir un contour net autour de l’ongle, et une plus grande surface de celui-ci. Pour ce type de pratique, on vous recommande de passer par un ou une professionnel(le) reconnu(e), en raison des dangers possibles si le protocole est mal réalisé.

Précédent

Comment choisir le parfum idéal pour l’été 2021 ?

Pourquoi et comment utiliser un shampoing solide ?

Suivant