Pourquoi et comment utiliser un shampoing solide ?

L’hygiène est l’une des notions fondamentales enseignée et intégrée dans la vie de chacun dès le plus jeune âge. On apprend donc à se laver les dents avec du dentifrice, à se laver le corps avec du savon, et les cheveux avec du shampoing… Évidemment, tout le monde connaît le shampoing sous sa forme normale, c’est-à-dire un liquide visqueux embouteillé. Cependant, il faut savoir qu’il s’agit d’une alternative très peu écologique : c’est pourquoi il en existe d’autres comme le shampoing solide. Que faut-il savoir à propos de ce dernier ? Et comment faut-il utiliser un shampoing solide en bonne et due forme ? Réponses !

Qu’est-ce qu’un shampoing solide ?

Avant de voir comment utiliser un shampoing solide, il est avant tout nécessaire de comprendre ce que c’est. En réalité, il s’agit d’une alternative écoresponsable du shampoing comme nous le connaissons tous en liquide. En effet, contrairement au shampoing liquide, son alter ego solide n’est pas recouvert de plastique et il peut rapidement et facilement trouver sa place au sein de n’importe quelle salle de bain. De plus, sa composition est, en général, plus naturelle que les shampoings liquides.

Le shampoing solide prend l’apparence d’un pain de savon. Il est possible de trouver sur le marché différents types de shampoings solides, sous différentes formes, couleurs et odeurs : ils peuvent donc répondre à tous les types de besoins, que ce soit en termes de nutrition de chevelure, de nettoyage ou de senteur. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, celui-ci n’est pas contraignant et son utilisation n’est donc pas forcément limitée.

Ceci étant dit, il faut savoir que l’utilisation d’un shampoing solide peut avoir plusieurs avantages. Quels sont-ils ?

Pourquoi utiliser ce type de shampoing ?

Pour utiliser un shampoing solide, il faut tout d’abord être convaincu de ses atouts et il faut avouer qu’il s’agit là d’un produit avec de très nombreux avantages. Parmi eux, il est possible de citer :

  • Son côté écologique. Quasi 0 déchet avec l’absence de flacon plastique à jeter lorsqu’il est vide. De plus, ne contenant pas d’eau, il évite le gaspillage de celle-ci lors de sa production, et l’ajout d’adjuvants et de conservateurs.
  • Le fait qu’il soit (souvent) naturel  : on trouve facilement des shampoings solides bio, ne contenant pas de silicones ou autres perturbateurs endocriniens. Si ce n’est pas le cas, passez votre chemin…
  • Il respecte les cheveux et leurs besoins.
  • Il dure plus longtemps que son alter ego liquide. Cela vous évite d’avoir à en acheter trop souvent.
  • Il ne coûte pas très cher  : même si son prix à l’achat peut être plus élevé que votre bouteille de shampoing liquide habituelle, le savon solide vous permettra de vous laver les cheveux beaucoup plus de fois. Au final, vous serez gagnant au calcul du coût par shampoing effectué !
  • Sa conservation est facile : il faut juste s’assurer qu’il n’est pas exposé à l’eau en dehors de son utilisation.
  • Il est facile à emmener en voyage (notamment en avion, puisqu’il n’ y a pas de flacon).
  • Et son utilisation est très agréable !

Comme il est possible de le constater, le shampoing solide possède de nombreux atouts pouvant pousser de nombreuses personnes à changer de cap. De plus, il faut savoir qu’il est à présent possible d’en trouver de multiples déclinaisons, permettant à tout le monde et tous les types de chevelures de combler leurs besoins, ce qui est tout de même avantageux. Choisissez bien celui qui saura s’adapter à vos cheveux ! Bien sûr, il faut garder en tête que de la même manière qu’avec un shampoing classique, il est important de bien choisir son shampoing solide en fonction de ses propres envies et besoins.

Comment utiliser un shampoing solide ?

Bien que l’aspect d’un shampoing solide puisse porter à confusion en raison de ses grandes différences par rapport au shampoing traditionnel, il faut tout de même garder en tête que son utilisation est quasiment similaire à ce dernier, située entre celle d’un shampoing normal et celle d’un pain de savon traditionnel. En effet, il suffit de faire mousser son shampoing solide entre les mains :

  1. Passez vos cheveux sous l’eau, pour qu’ils soient bien mouillés,
  2. Humidifiez le pain de shampoing,
  3. Frottez-le entre vos mains pour le faire mousser, ou faîtes le mousser directement sur les cheveux,
  4. Massez le cuir chevelu, comme vous le feriez avec un shampoing liquide,
  5. Poser votre savon solide dans un porte-savon pour qu’il sèche, et qu’il ne fonde pas,
  6. Rincez vos cheveux !

Petit conseils : il faut savoir qu’il est recommandé de démêler ses cheveux avant de les laver à l’aide d’un shampoing solide, et ce, afin d’améliorer son imprégnation et donc de renforcer ses bienfaits.

Comment conserver un shampoing solide ?

La conservation d’un shampoing solide est la différence majeure que celui-ci peut avoir avec un shampoing liquide. En effet, n’ayant pas réellement d’emballage, il est nécessaire de bien le protéger. Pour cela, il existe différentes manières de faire.

En premier lieu, il est possible de conserver son shampoing solide dans un porte-savon. Cela lui permet d’être à l’abri de l’eau qui peut l’endommager ou accélérer sa fonte.

En second lieu, il faut savoir qu’il est possible de sécher soi-même son shampoing solide à l’aide d’une serviette ou autre, afin d’être capable de le conserver dans une petite boîte hermétique. Cela permet d’être sûr que son shampoing est bien à l’abri, protégé des dégradations.

Enfin, la dernière option qui s’offre aux utilisateurs d’un shampoing solide est de le conserver dans un filet spécial ou encore dans un gant de toilette propre. Grâce à cela, il est également possible d’éviter l’eau et les potentiels facteurs pouvant diminuer l’efficacité du produit.

L’essentiel avec la conservation d’un shampoing solide est de le garder bien au sec.

Précédent

Manucure japonaise maison : comment la réaliser, avec quels produits ?

Gaine amincissante : est-ce que ça fonctionne ?

Suivant