Quels sont les effets positifs de la vitamine A sur les cheveux ?

Depuis très longtemps, les laboratoires effectuent des recherches pour trouver les combinaisons de molécules qui garantiront brillance, force et vitalité aux cheveux. S’ils n’y sont pas encore arrivés, il y a cependant des éléments qui font l’unanimité, ce sont les vitamines. Décryptons ici les bienfaits de l’une d’entre elles, la vitamine A, notamment sur la beauté des cheveux.

Qu’est-ce que la vitamine A ?

Micro nutriment à fort potentiel antioxydant (comme la vitamine C ou la vitamine E), la vitamine A est une substance organique du groupe des liposolubles. Encore appelée rétinol, ou bêta carotène selon qu’on la trouve dans les animaux ou les végétaux, c’est la première vitamine à avoir été répertoriée. Elle est stockée par le foie à hauteur de 90 %. L’une de ses principales fonctions est de lutter contre les radicaux libres responsables de la dégénérescence cellulaire.

Cette action s’étend non seulement sur la peau, mais aussi sur les cheveux. L’apport en vitamine A sur les cheveux est assuré par une source d’alimentation animale (rétinol) et végétale (bêta carotène). Elle se retrouve essentiellement dans les abats, l’huile de foie de morue, les carottes, l’oseille, le melon, les patates douces, les épinards, le chou, la citrouille, la laitue ou encore le poivron rouge.

Les bienfaits de la vitamine A sur les cheveux… mais pas que !

Les bienfaits de la vitamine A sont multiples et valables aussi bien pour la peau que pour les cheveux.

La vitamine A a un effet bénéfique sur la beauté du cuir chevelu. En effet, elle permet d’assainir ce dernier en freinant la multiplication inhabituelle de certaines couches superficielles de l’épiderme. Grâce à ses principes actifs, dont le bêta et le carotène, la vitamine A stimule la production de sébum du cuir chevelu, ce qui permet de lutter contre la sécheresse capillaire. Vos cheveux seront plus souples, plus résistants et mieux protégés à la racine. Attention cependant, en cas d’excès de vitamine A, vous pouvez souffrir d’une perturbation du cycle capillaire, dont les symptômes sont la chute des cheveux ou l’apparition de pellicules.

En plus de son action sur le cheveu, la vitamine A améliore la qualité et la quantité de collagène présent dans le corps. Il n’est un secret pour personne qu’avec l’âge, la peau perd de son élasticité et de sa souplesse. Une consommation équilibrée et régulière d’aliments riche en vitamine A permet de garantir la régénérescence des cellules épidermiques.

Cette substance organique agit également de manière bénéfique sur la cornée, la membrane transparente et bombée de l’œil responsable des transferts d’information visuelle. Selon les experts, un trop faible apport de ce micro nutriment dans le sang diminue la portée de la vue surtout dans un environnement assombri. Enfin, on pourrait encore s’attarder sur de nombreux bienfaits de la vitamine A pour la santé, comme la protection de l’organisme contre les infections, le renforcement des ongles, la croissance des os ou encore la prévention de certains cancers…

Les effets de la carence en vitamine A sur le cheveu et l’organisme

Comme pour tous nutriments et vitamines et minéraux nécessaires à l’organisme, vous pouvez souffrir d’une carence en vitamine A. L’avitaminose peut subvenir à la suite d’une malnutrition, d’un déséquilibre biliaire, d’une carence en zinc, d’un trouble digestif ou intestinal. Dans ces cas, la personne qui en souffre a souvent la chevelure ainsi que la peau sèche et des troubles d’absorptions alimentaires. Elle souffre de nervosité et développe facilement des caries dentaires. Par ailleurs, elle devient particulièrement vulnérable à certains agents infectieux. Dans ce cas, les professionnels de la santé recommandent très souvent de prendre un complément nutritif de vitamine A, sous forme de compléments alimentaires en gélules par exemple, en plus d’une alimentation riche en rétinol.

Attention toutefois, car a contrario, une consommation excessive de vitamine A peut entraîner des problèmes de santé tels que peau sèche, éruptions cutanées, gerçures, fragilité des os, douleurs musculaires, maux de tête… Au niveau capillaire, cela se traduira par une perte de cheveux, pellicules, ou encore chute des sourcils. Nous vous conseillons donc de prendre l’avis d’un spécialiste avant toute prise de compléments alimentaires de vitamine A.


Précédent

Comprendre le protocole de la manucure russe et ses dangers

Quelle barbe pour un visage rectangulaire ?

Suivant